Le coffret

Cher Pat,
Alors que je sculptais une statuette de bois, tu t’es approché et tu m’as dit :
« Pourquoi ne fais-tu pas quelque chose pour moi ? »
Je t’ai demandé ce que tu voulais.
« Un coffret, as-tu répondu.
_ Pour quoi faire ?
_ Pour mettre des choses dedans.
_ Quelles choses ?
_ Tout ce que tu as. »
Ton coffret, le voici. J’y ai déposé tout ce que j’ai, ou presque, et il n’est pas plein. La douleur et la passion y sont, les bons jours et les mauvais, et les mauvaises pensées comme les bonnes, le plaisir de façonner et quelque désespoir, et la joie indescriptible de créer.
Et, par-dessus tout, il y a ma gratitude et l’amour que je te porte.
Et le coffret n’est pas encore plein.

John.

Dédicace de John Steinbeck à sa nièce Patricia, dans ‘’A l’Est d’Eden’’.

Dédicace à Jun’s. Timshel.

Un commentaire sur “Le coffret

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Mialisoa, j’aimerai pouvoir te contacter dans le cadre d’un projet, pourrais-tu donner suite à ce commentaire via mon adresse e-mail, s’il te plaît? Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :